L’homéopathie en Tunisie

En Tunisie, l’introduction de l’homéopathie remonte au milieu des années quatre-vingt du siècle précédent avec les premiers cours d’homéopathie dispensés à l’initiative de notre maître le professeur Zouhaier KALLEL, à l’Institut National de Nutrition.

Les premières autorisations de mise sur le marché des médicaments homéopathiques en Tunisie ont été délivrées par le ministère de la santé publique en 1991 et depuis les médicaments homéopathiques sont commercialisés et distribués par la Pharmacie Centrale de Tunisie.

La Société Tunisienne d’Homéopathie assure, depuis 1991, en partenariat avec le Centre d’Enseignement et de Développement d’Homéopathie des formations de base pour les médecins, dentistes et pharmaciens désireux d’intégrer l’homéopathie dans leur pratique quotidienne. Plus de 600 médecins ont suivi une formation en homéopathie dans les 4 sites de Tunis, Sousse, Sfax et Gabès.

Un programme de formation médicale continue en homéopathie pour le perfectionnement des médecins formés est proposé par la Société Tunisienne d’Homéopathie tous les ans dans les 4 villes précédemment citées.

La faculté de médecine « Ibn Jazzar » de Sousse a eu le mérite d’instaurer en 2004 la première formation post-universitaire en homéopathie, un mastère professionnel qui connaît un réel engouement de la part des médecins.

La pratique de l’homéopathie est reconnue comme compétence par le conseil de l’ordre des médecins depuis 1994. Un diplôme universitaire est exigé pour cette reconnaissance depuis 2004.

L’évolution croissante du marché des médicaments homéopathiques dans notre pays témoigne du succès que connaît cette thérapeutique en Tunisie.

Pin It on Pinterest